Good News from the Wonderful World of Science

As it is getting fairly late for a first 2015 blog post, I will try and compensate this lack of communication on my side with a whole bunch of new illustration work — do expect some updates in the coming weeks as there is a lot more stuff piling up on my desk…  I will start off right away with a new series of illustrations featuring geologists and cosmochemists and their work. The drawings emulate front pages of famous scientific journals with wide audience and high impact such as Nature or Science magazine. The first in this series is a cover of Nature magazine showing Andrey V. Korsakov and Alexander V. Golovin. Both scientists are Senior Researchers at the Sobolev Institute for Geology and Mineralogy at the Siberian Branch of the Russian Academy of Sciences in Novosibirsk. They conduct fundamental research about deep mantle rocks, ie. constituting one of the layers between Earth’s crustal surface and its core. Their favorite study objects are diamonds they sample on fieldtrips in Yakutia.         (texte en français sous l’image)

nature_sasha&andrey_coverComme il se fait bien tard pour un tout premier article de l’année 2015, je vais tenter de compenser mon silence des derniers mois par une bonne rasade de nouveaux travaux — attendez-vous à d’autres mises à jour dans les semaines qui viennent, un certain nombre de surprises s’accumulent sur mon bureau.  Je vais commencer aujourd’hui par cette nouvelle série d’illustrations mettant en vedette des géologues et des cosmochimistes et leur travail. Les dessins imitent des unes de grands magazines scientifiques tels que Nature ou Science, qui ont un impact fort auprès d’un large public. La première illustration de la série ci-dessus est une couverture du magazine Nature montrant Andreï Korsakov et Alexander Golovine, tous deux chercheurs à l’Institut Sobolev de Géologie et Minéralogie de la branche sibérienne de l’Académie des Sciences de Russie à Novossibirsk. Ils font de la recherche fondamentale sur les roches du manteau, constituant une des couches entre la croûte terrestre et le noyau. Leurs objets d’étude favoris sont les diamants qu’ils échantillonnent lors de missions de terrain en Yakoutie.

La une suivante – et son premier brouillon – a été conçue en l’honneur de la jeune cosmochimiste Camille Soulié qui a soutenu sa thèse de doctorat il y a quelques mois de cela. Son travail se concentrait sur une lame mince de la météorite Vigarano. (English text below)

nature_camille_nivdegrisnature_camille_cover_web
The above Nature cover (and its first draft) was made in honour of young cosmochemist Camille Soulié who defended her PhD thesis a few months ago. Her experimental work focused on one thin-section of Vigarano meteorite.

The last illustration in this post is a cover of renowned US-American journal PNAS. It hints at an article published in said journal by geochemist and field geologist Emilie Thomassot and her collaborators this past January. In this article the team of geochemists took a close look at veeery old sedimentary rocks they sampled in Nunavik, Northern Quebec. The study of these rocks (the oldest ever sampled on Earth, dated at 4.3 billion years old) gave some insight on the composition of the Earth’s atmosphere at a very young stage in its history. You can read the abstract to the article under the following link:  http://www.pnas.org/content/112/3/707       (texte en français sous l’image)

IMG_2432PNAS_Cover_EmilieLa dernière illustration est une couverture de la publication états-unienne PNAS. Elle fait allusion à un article publié dans ce journal par la géologue Emilie Thomassot et ses collaborateurs en janvier dernier. Dans cet article l’équipe de géochimistes s’est penchée sur des roches sédimentaires trèèès anciennes qu’elle avait échantillonnées au Nunavik, dans le nord du Québec. L’étude de ces roches (les plus vieilles échantillonnées au monde, datées jusqu’à 4,3 milliards d’années) fournit des éléments importants qui permettent de connaître la composition de l’atmosphère de notre Terre à un stade très ancien de son histoire. Vous pouvez lire le résumé de l’article en anglais (…plutôt ardu) par ici : http://www.pnas.org/content/112/3/707

Ornamental stripe

A short and unexpected “seasonal” update before leaving for French Guiana where I will spend Christmas: here I am posting some ornamental work I did this past November to decorate a bedroom. Exotic heliconia and scarlet ibis in fresco technique — it involved mixing lime, mineral & chemical pigments and egg yolk.

Merry Christmas to you all! IMG_1922 IMG_1923IMG_1935 IMG_1928 IMG_1945 IMG_1950IMG_1959 IMG_1952

The Chilis of the Apocalypse. A Supershort film

As promised a few days ago, here is a first version of the stop-motion animation short I made with my friend Rebekka. It is a clunky, clumsy, soundless version that is in great need of some improvement, or at least of a quirky soundtrack. But for now, that’s all you gonna get…

Comme promis voici le court-métrage d’animation que j’ai fait avec mon amie Rebekka. C’en est une première version somme toute assez maladroite et poussive, sans le moindre son –elle aurait grand besoin de quelque amélioration, et profiterait d’une bande-son décalée. Mais pour l’instant c’est tout ce que vous obtiendrez…

Archives of the Arctic / Change of time!!!!! 4.30 pm / 16.30 Uhr / 16h30

web_hu_arktische_archive_cont_o

Please note that our talk & installation “Geological Archives from the Arctic: How Rocks Record Environmental Conditions of the Early Earth” has been set at an earlier time-slot together with Sabine Hänsgen’s presentation and will take place on Thursday 19th at 4.30pm and not at 7pm as was first planned. The online program of the conference has been updated. (reload the page once if you still get the old program)

The conference takes place in the HU Auditorium at Grimm-Zentrum University Library, Geschwister-Scholl-Str. 1-3, 10117 Berlin-Mitte. If you are coming by public transportation, the nearest underground & tram station is Friedrichstr.

Hase-600dpi-contrast-cropped

Veuillez noter que notre présentation & installation “Archives géologiques de l’Arctique : enregistrement des conditions environnementales à la surface de la jeune Terre” a été avancée et aura lieu jeudi 19 à 16h30 (et non à 19h) dans une session avec Sabine Hänsgen. Le programme en ligne a été mis à jour. (Actualisez la page si c’est l’ancien programme qui apparaît)

La conférence a lieu dans l’Auditorium de la bibliothèque universitaire “Grimm-Zentrum”, Geschwister-Scholl-Str. 1-3, 10117 Berlin-Mitte. Si vous venez en transports en commun, la station la plus proche est Friedrichstr.

Bitte beachten Sie, dass unsere Präsentation & Bildinstallation “Geological Archives from the Arctic: How Rocks Record Environmental Conditions of the Early Earth” in ein Panel zusammen mit Sabine Hänsgen vorverlegt wurde – sie findet nun am Donnerstag, 19. September um 16.30 Uhr (und nicht um 19 Uhr) statt. Das Online-Programm zur Tagung wurde upgedatet. (aktualisieren Sie einmal die Seite, falls das alte Programm angezeigt wird)

Die Veranstaltung findet im HU Auditorium des Jakob-und-Wilhelm-Grimm-Zentrums, Geschwister-Scholl-Str. 1-3, 10117 Berlin-Mitte statt. Die nächste U- und S-Bahnstation ist der Bahnhof Friedrichstraße.

Emilie-writing-600dpi-contrast

Archives of the Arctic / Sept 19, 2013 / HU Berlin

Phenocristaux-Nulliak-600dpi-contrast_SMALLI will be giving a talk with geochemist & field geologist Emilie Thomassot at the Berlin Conference “Archives of the Arctic” at Humboldt-University next week—on Thurs., September 19 at 7pm. (click here to see how to get there). We will be speaking about our joint endeavor of an expedition to Northern Labrador, Canada, in the summer of 2012, giving an overview on the research—geological & artistic—and field work conducted there.

I will be showing excerpts from my travel journal—drawings of people & stones, fauna & flora encountered on our journey.

Je participe la semaine prochaine au colloque “Archives de l’Arctique” à l’université Humboldt de Berlin, où la géochimiste et géologue de terrain Emilie Thomassot et moi-même proposons une communication –en anglais- à propos de notre expédition au Labrador septentrional (Canada) en 2012 et des résultats de nos recherches pluridisciplinaires, le jeudi 19 septembre à 19h. (Comment s’y rendre)

Je montrerai des extraits de mon carnet de voyage, des dessins de gens et de cailloux, de faune et de flore rencontrés lors du périple.

Emilie-Labrador-Tea-300dpi Black-Bear-Color-300dpi-contrast-small

web_hu_arktische_archive_cont_o

Canada Day _ A Comic from Labrador

It’s been exactly a year that I set foot in Nain, the northernmost community in the province of Newfoundland and Labrador, Canada. After a 6-day trip by car and sailboat from Montreal (check back on our diary blog for the route details and lots of photographs) with a team of geologists from France, I was disembarked in the little harbour and handed my belongings.

The following images are some of my very first impressions of Nain, the beginning of a life-altering journey that I would like to tell here, bit by bit.

Would you like to read some more?

Cela fait exactement un an que j’ai mis pied à terre à Nain, la commune la plus septentrionale de la province de Terre-Neuve et Labrador au Canada. Après un voyage de 6 jours en camionnette et bateau à voile en partance de Montréal (retrouvez notre journal de bord en ligne pour retracer l’itinéraire  et voir des tas de photos) avec une équipe de géologues français, j’ai été débarquée sur le quai du petit port et on m’a remis mes effets.

Les  images qui suivent rendent mes toutes premières impressions de Nain, le commencement d’un périple que j’aimerais raconter ici, petit bout par petit bout.

Nain-Canada-Day-300dpi-1024-cropped Nain-Only-Bar-300ppp-w1024

Traduction approximative :  (1) J’arrivai à Nain, au Labrador, le jour de la fête nationale du Canada. Les rues gravillonnées étaient vides, des drapeaux canadiens ondulaient dans l’atmosphère tranquille de cette fin de journée. (2) Je trouvai mon chemin vers le seul bar. Là, je rencontrai Lukas, sirotant une Corona un sourire sardonique au bout des lèvres.

“Amor vincit omnia” – submission for NOVO DOBA Festival 2013

(texte en français ci-dessous)

This year’s edition (the 4th!) of Novo Dobo Festival of Non-Aligned Comics in Belgrade and Pančevo (Serbia) had the following motto : ljubav ne prestaje – Love Never Ends. (For blurbs and pictures of the festivities you can check their fb fan page.) For the festival catalogue I drew and submitted this two-page comic that some of you might not see as a comic in its own right, as it neither speaks nor tells any story, at least in a conventional way.

To me these two images and the men they portray definitely tell a story—their postures, the tattoos all over their bodies are as many signs of and homages to their never-ending love(s), no matter how ambiguous, cryptic or grotesque these signs might appear. The tattoos tell many stories that can be read directly off their skins, off the comic pages.

I couldn’t attend the festival this year but from what I gather it was lots of fun and full of lovely people as usual. Check out the participating artists and bands!! (by clicking on the grey links in the program.)

Cette année la quatrième édition du Festival Novo Doba de Bédé Non-Alignée à Belgrade et Pančevo (Serbie) était consacrée à la devise suivante : ljubav ne prestaje – l’Amour ne meurt jamais. (Des photos des festivités etc. sont à voir sur leur page fb.) Pour la publication du festival, j’ai dessiné et soumis cette bédé de deux pages que certains d’entre vous ne verront pas comme une bande-dessinée à part entière, puisqu’elle ne parle pas ni ne raconte une histoire, du moins pas avec les moyens conventionnels.

Pourtant ces deux images et les hommes dont elles tracent le portrait me racontent une histoire –leurs postures, les tatouages qui ornent leurs corps sont autant de signes et d’hommages à leur(s) amour(s) sans fin, aussi ambigus, cryptiques ou grotesques soient-ils. Ces tatouages narrent des histoires que l’on peut lire à même la peau, à même la page.

Je n’ai malheureusement pas pu participer en chair et en os au festival cette année mais de ce que j’ai cru entrevoir, ce fut un succès, avec tout un tas de chouettes participants. N’hésitez pas, d’ailleurs, à aller voir les sites des artistes et des groupes participant au festival (en cliquant sur les liens en gris dans le programme).

Voilà :

amor-vincit-page01-300dpi-greyscaleamor-vincit-page02-300dpi-greyscale

tonight . . . ce soir . . . !

novinki party & exhibit

/ / /   T O N I G H T  / / /

One-night-exhibit of some of my work (mostly portraits and some illustration work for German novinki online magazine) tonight at Bar Babette on Karl-Marx-Allee 36, Berlin-Mitte, starts at 8 pm with a reading by Czech author Jaroslav Rudiš, then the Henrik Zeabird will perform a folky acoustic set around 9 pm — we’ll then see where this leads us…

/ / /  C E   S O I R  / / /

Expo-d’un-soir au Bar Babette, lieu historique en pleine Karl-Marx-Allee (au n° 36, Berlin-Mitte), entre deux bâtiments staliniens. Je vais y montrer quelques travaux (avant tout une série de portraits mais aussi des illustrations pour le magazine en ligne allemand novinki). La soirée commence à 20h avec une lecture de l’auteur tchèque Jaroslav Rudiš, puis continue à 21h avec un concert acoustique aux nuances un peu folk des Henrik Zeabird… et nous verrons bien jusqu’où cela nous mène.