Zemun, California

IMG_6046IMG_6041IMG_6044IMG_6052

Advertisements

these things they do to us

Unveiling my submission to this year’s Novo Doba Festival (go visit their website/facebook page!) that will take place for the sixth year running in Belgrade/Pančevo/Zemun, Serbia, at the end of the month under the motto “Šta nam rade . . . — These Things They Do To Us.” What are your associations & mental connections with this title? & with my drawings?

Je vous dévoile ma contribution annuelle au festival de bande-dessinée Novo Doba qui aura lieu à Belgrade/Pančevo/Zemun en Serbie (allez donc voir leur site / page facebook !) ces jours-ci, et qui pour cette 6e édition a comme thème : “Šta nam rade . . . — Ces choses qu’ils nous font.” Quelles sont les associations d’idée qui vous viennent à l’esprit face à ce titre ? et face à mes dessins ?

novodoba-beyond-good-01-web novodoba-beyond-good-02-web novodoba-beyond-good-03-web

* ∗ *

IMG_3417 IMG_3416

Novo Doba Festival 2014 !

Here is my submission to the 5th edition of Novo Doba Comic Festival under the motto “Dimension Madness / Dimenzija ludilo” which is taking place   r i g h t   n o w   in Belgrade, Pančevo and Zemun – from Sept 29th until Oct 5th. It will be printed in this year’s catalogue along the contributions of many comic artists from Ex Yugoslavia, France, the United States and beyond… whose work I really admire. I’m proud of being part of this crazy crew. Check out their website! and their facebook page!Nastasia Novo Doba Ludilo 01 Nastasia Novo Doba Ludilo 02

Voici ma participation à la cinquième édition du festival de bédé alternative Novo Doba, qui a lieu en ce moment même à Belgrade, Pančevo et Zemun (du 29 septembre au 5 octobre) sous le signe de la folie… La devise de cette année : Dimension Madness / Dimenzija ludilo.

“Amor vincit omnia” – submission for NOVO DOBA Festival 2013

Image

(texte en français ci-dessous)

This year’s edition (the 4th!) of Novo Dobo Festival of Non-Aligned Comics in Belgrade and Pančevo (Serbia) had the following motto : ljubav ne prestaje – Love Never Ends. (For blurbs and pictures of the festivities you can check their fb fan page.) For the festival catalogue I drew and submitted this two-page comic that some of you might not see as a comic in its own right, as it neither speaks nor tells any story, at least in a conventional way.

To me these two images and the men they portray definitely tell a story—their postures, the tattoos all over their bodies are as many signs of and homages to their never-ending love(s), no matter how ambiguous, cryptic or grotesque these signs might appear. The tattoos tell many stories that can be read directly off their skins, off the comic pages.

I couldn’t attend the festival this year but from what I gather it was lots of fun and full of lovely people as usual. Check out the participating artists and bands!! (by clicking on the grey links in the program.)

Cette année la quatrième édition du Festival Novo Doba de Bédé Non-Alignée à Belgrade et Pančevo (Serbie) était consacrée à la devise suivante : ljubav ne prestaje – l’Amour ne meurt jamais. (Des photos des festivités etc. sont à voir sur leur page fb.) Pour la publication du festival, j’ai dessiné et soumis cette bédé de deux pages que certains d’entre vous ne verront pas comme une bande-dessinée à part entière, puisqu’elle ne parle pas ni ne raconte une histoire, du moins pas avec les moyens conventionnels.

Pourtant ces deux images et les hommes dont elles tracent le portrait me racontent une histoire –leurs postures, les tatouages qui ornent leurs corps sont autant de signes et d’hommages à leur(s) amour(s) sans fin, aussi ambigus, cryptiques ou grotesques soient-ils. Ces tatouages narrent des histoires que l’on peut lire à même la peau, à même la page.

Je n’ai malheureusement pas pu participer en chair et en os au festival cette année mais de ce que j’ai cru entrevoir, ce fut un succès, avec tout un tas de chouettes participants. N’hésitez pas, d’ailleurs, à aller voir les sites des artistes et des groupes participant au festival (en cliquant sur les liens en gris dans le programme).

Voilà :

amor-vincit-page01-300dpi-greyscaleamor-vincit-page02-300dpi-greyscale

Controverse _ liberté d’expression en Serbie

Sreten Ugričić, le directeur de la Bibliothèque Nationale de Serbie (Narodna Biblioteka Srbije), qui est par ailleurs un écrivain engagé et ouvertement critique face à la politique du gouvernement serbe (voir son roman Neznanom junaku – Au soldat inconnu), s’est fait licencier le 20 janvier dernier suite à une controverse médiatique.

Le gouvernement serbe a considéré qu’il fallait le remplacer sans délai, car il avait soutenu publiquement les propos d’un homme politique monténégrin, Andrej Nikolaidis, lui-même tombé en disgrâce quelques jours auparavant. Nikolaidis avait provoqué un scandale médiatique sans précédent en commentant le vingtième anniversaire de la création de la Republika Sprska, cérémonie en grande pompe à laquelle assistait entre autres le président serbe Boris Tadić. C’est un article paru sur la plateforme Analitika qui avait déclenché la polémique : Nikolaidis y exprimait ouvertement qu’il trouvait ces festivités de mauvais goût.

Ugričić, qui avait signé une pétition en ligne pour montrer son soutien à Nikolaidis, et, plus simplement, pour la défense de la liberté d’expression, a vite essuyé ce qui semble être des représailles sévères.

première publication de l'illustration sur novinkiblog.wordpress.com

Voir dans la presse serbe : http://www.politika.rs/rubrike/tema-dana/Vlada-smenila-Ugricica.sr.html

http://www.e-novine.com/srbija/vesti/57456-Smenjen-Sreten-Ugrii.html

En anglais : http://www.b92.net/eng/news/politics-article.php?yyyy=2012&mm=01&dd=20&nav_id=78387

Le point sur l’évènement déclencheur, en anglais aussi : http://www.b92.net/eng/news/region-article.php?yyyy=2012&mm=01&dd=17&nav_id=78324

Les vingt ans de la Republika Srpska (en francais !) : http://balkans.courriers.info/article18976.html

Et aussi : http://www.rfi.fr/europe/20120113-une-bosnie-herzegovine-republika-srpska-fete-20-ans-scandale-sarajevo

Rencontre avec Sreten Ugričić du temps où il était directeur de la bibliothèque nationale : http://videos.arte.tv/fr/videos/foire_du_livre_de_leipzig_rencontre_avec_l_auteur_sreten_ugricic-3780744.html